Nous comparons z-wave et zigbee : lequel vous convient le mieux ?

De Z-wave ou Zigbee, lequel est le mieux ?

Dans deux articles précédemment écrits sur les deux protocoles de communication, nous vous expliquions brièvement ce que sont exactement Z-wave et Zigbee. Ça ne vous dit rien ? Retrouverez ici l'article sur Z-Wave et là celui sur Zigbee.

Réseaux maillés (mesh)

Zigbee-versus-Z-wave

          Récapitulons : Zigbee et Z-wave sont des protocoles de transmission sans fils. Tout comme Bluetooth et WiFi, qui garantissent que les appareils communiquent entre eux. Cependant, la différence est que Zigbee et Z-wave ont été spécialement développés pour les applications domotiques :

        Les deux créent un réseau de lignes de communication. Non seulement de l'émetteur (appelé aussi Hub/moyeu ou Bridge/pont) à l'appareil, mais où les appareils peuvent également s’envoyer des signaux les uns aux autres. C’est ce qu’on appelle un réseau maillé.

        Avantage incontestable : si la connexion entre l’émetteur et l’appareil est perdue ou ne peut être établie, elle est toujours réalisée par un signal provenant d'un autre appareil (si celui-ci est réglé comme amplificateur de signal ou répéteur). Les périphériques hors de la portée de l’émetteur peuvent aussi être contrôlés.

        Enfin, les appareils Zigbee et Z-wave consomment très peu d'énergie, de sorte qu'ils fonctionnent parfois sur batterie pendant des années et ne doivent pas nécessairement être branchés sur secteur. Simplement parce qu'ils n'ont à envoyer qu’une petite quantité de données. Seuls les appareils qui agissent comme répéteurs sont généralement connectés à une prise car ils sont énergivores. Dans un ménage moyen, il n'est généralement pas nécessaire d'utiliser des répéteurs car les appareils se situent généralement à portée de l’émetteur.

Comparons Z-wave et Zigbee

        Nous allons comparer les deux protocoles sur un certain nombre de points, qui nous paraissent pertinents pour vous en tant que consommateur :

Compatibilité

         L'un des facteurs les plus importants dans la mise en place ou l'expansion de votre réseau de produits intelligents est la compatibilité mutuelle. Autrement dit, la mesure dans laquelle les appareils peuvent être mutuellement connectés et peuvent communiquer entre eux. Il est donc tout-à-fait normal de vouloir que votre nouveau détecteur de mouvement puisse être relié à votre système d'alarme existant et l'activer.

          Zigbee est un réseau “open source”, ce qui signifie que les fabricants qui intègrent Zigbee dans leurs produits peuvent faire eux-mêmes des ajustements dans le logiciel pour l'adapter au produit. Cela veut aussi dire que tous les appareils Zigbee ne peuvent pas communiquer entre eux sans effort. Si vous souhaitez étendre votre réseau Zigbee avec une marque différente, vérifiez toujours si le produit peut coopérer avec vos appareils actuels. Les principales grandes marques qui utilisent Zigbee sont Philips et Samsung.

          Z-wave est développé par une entreprise et tous les produits qui utilisent Z-wave contiennent le même chipset (jeu de puces). Pour cette raison, presque tous les produits Z-Wave peuvent fonctionner ensemble et vous pouvez facilement étendre votre réseau avec des produits de différents fabricants. En théorie, vous avez la possibilité de relier chaque caméra de sécurité intelligente de marque à votre éclairage intérieur et à votre système sonore, à condition qu'ils communiquent via Z-wave.

         En pratique, ces fonctionnalités doivent également être implémentées dans l'application du fabricant et ce n'est pas toujours le cas. Vérifiez donc que les appareils Z-wave que vous voulez acheter répondent à vos besoins et sont compatibles avec vos produits domotiques actuels.

Portée et stabilité

Z-wave-zigbee-netwerk

         Les dispositifs Zigbee et Z-wave utilisent des signaux d’une certaine fréquence pour communiquer entre eux (radio fréquences). Mais quelle portée ont ces signaux ? Cela dépend entièrement du niveau sonore de l'environnement et varie de quelques mètres à une dizaine.

        Plus concrètement : imaginez que vous êtes dans une discothèque où la musique résonne si fort à travers les haut-parleurs que vous ne pouvez pas être compris par quelqu'un qui se tient à un mètre de distance. Même si vous hurlez à pleins poumons, rien n’y fait. Pourquoi ? Parce que le bruit ambiant autour de vous est si fort que votre voix ne porte guère très loin.

        Le même principe s'applique à l'envoi de signaux à travers des appareils. En raison du bruit électromagnétique provenant de tous les appareils qui envoient des signaux les uns aux autres, ils ont du mal à se faire comprendre. Plus vous avez d'appareils à la maison, plus le trafic sera dense, moindre sera la portée de ces signaux. Les murs, plafonds et autres objets situés entre l'émetteur et le récepteur influencent également cette portée et sa stabilité.

         Heureusement, Zigbee et Z-wave fonctionnent avec des appareils qui servent aussi de répéteurs : ils envoient des signaux à d'autres appareils hors de la portée de l’émetteur pour s'assurer qu'ils font ce que vous leur demandez via l'application. Pensez-y comme un intermédiaire qui transmet un message au récepteur, sans perte d'information.

         Il est dorénavant bien connu que Z-wave est plus stable, car il utilise la fréquence de 868 mHz et généralement, moins d'appareils ménagers étaient sur cette dernière. Zigbee utilise la fréquence de 2,4 GHz, qui comprend les réseaux WiFi, Bluetooth, fours à micro-ondes et de nombreux autres dispositifs.

        On pourrait en conclure que la “discothèque Z-wave” est un peu plus silencieuse que la “boîte de nuit Zigbee”, mais pour un foyer moyen, les deux réseaux ont une portée suffisante pour fournir des signaux à tous les appareils.

Consommation d'énergie

         Plus haut, nous avons souligné que Zigbee et Z-wave consomment moins d'énergie que le WiFi. Mais encore ? Le WiFi doit transférer beaucoup plus de données, nécessite donc plus de capacité et de puissance de calcul; en conclusion, il utilise plus d'énergie. Les produits qui communiquent via WiFi doivent par conséquent toujours être branchés à une prise électrique.

        Les dispositifs Zigbee et Z-Wave n'ont besoin que d'envoyer ou de recevoir une quantité très limitée de données : par exemple, activer la commande de la lampe dans le coin de votre télévision. C’est très différent que d'utiliser votre réseau WiFi pour diffuser toutes les saisons de Game of Thrones sur votre ordinateur portable ! Voilà pourquoi les produits domotiques peuvent fonctionner sur des batteries pendant si longtemps.

        Un périphérique Zigbee ou Z-wave sera-t-il configuré en tant que récepteur si le périphérique suivant est hors de la portée de l’émetteur ? Oh que oui, le premier appareil doit recevoir le signal, l'amplifier et l'envoyer à l'appareil suivant. Cela coûte un peu plus d'énergie et, par conséquent, les récepteurs doivent généralement être connectés au secteur électrique. Bien que dans la pratique d’un ménage moyen, il est rare de devoir utiliser des récepteurs.

Zigbee-face-à-Z-wave

Lequel est le mieux : Zigbee ou Z-wave ?

        Sur base de tout ce que nous avons évoqué, complété par nos connaissances qui entrent dans la fonctionnalité des deux protocoles, la réponse à cette simple question est : ni l'un ni l'autre, si vous supposez un usage privé à la maison.

        Si vous voulez rendre votre maison intelligente, cela n'a pas d'importance si vous utilisez des appareils Zigbee ou Z-wave : tous les deux ont une portée suffisante, consomment peu d'énergie, sont bien sécurisés et il y a beaucoup de produits disponibles qui fonctionnent avec l'un ou l'autre protocole, ou même compatibles avec les deux.

        Vous pouvez également connecter suffisamment d'appareils pour que votre maison soit complètement intelligente. Avec Z-wave, la connexion se limite à 232. Zigbee peut contenir jusqu'à 65 000 appareils dans un réseau. Nous vous mettons au défi d’atteindre déjà 232 ! Il est facilement concevable de devoir connecter 232 appareils dans un environnement professionnel, il est donc de bon ton de choisir les produits Zigbee, afin de mettre en place un grand réseau.

        La suite de vos choix dépendra également de votre loyauté ou non à une marque. Si vous êtes un grand fan de Philips et que vous ne voulez rien d'autre, s’offre à vous l'éclairage Philips Hue qui utilise Zigbee. Z-wave n'est plus une option si vous développez votre système domotique avec un détecteur de mouvement qui peut contrôler les lumières Philips Hue lorsque vous entrez.

Important : Vous souhaitez étendre votre réseau domotique avec un nouvel appareil pouvant communiquer avec vos appareils actuels ? Choisissez alors un appareil qui prend en charge le même protocole de communication ! Les produits Zigbee ne peuvent pas communiquer avec les produits Z-wave et vice versa. Malgré tout, cela ne garantit pas que les produits Zigbee ou Z-Wave fonctionnent bien ensemble, verifies donc toujours quelles marques proposent des produits compatibles entre eux.